mercredi, juin 19, 2024

Le toit végétal attire de plus en plus de propriétaires. C’est une toiture à la fois esthétique et performante. Toutefois, cette couverture est inadaptée à certains types de projets et ne convient pas pour toutes les habitations. Pour tout savoir sur la toiture végétalisée avant de la mettre en place, parcourez cet article.

Les avantages du toit végétal

Le toit végétal, comme son nom l’indique est le fait d’utiliser différentes sortes de végétaux pour remplacer les tuiles, les ardoises ou les autres types de couverture. Utilisée généralement dans les pays scandinaves, la toiture végétalisée est connue pour son côté naturel et son aspect esthétique. Elle permet en effet d’apporter un charme exceptionnel à la maison grâce aux végétaux qui la composent. Mais elle est aussi très écologique. Pour réaliser un toit végétal conforme aux normes, adressez-vous à un couvreur professionnel et spécialisé dans le domaine.

Ensuite, la toiture végétalisée dispose d’une capacité isolante exceptionnelle, notamment grâce à la couche de terre qui compose le toit. Ainsi, les différentes nuisances sonores qui viennent de l’extérieur sont réduites, contribuant au confort des occupants de la maison. Mais ce type de couverture offre également une bonne isolation thermique. En effet, le substrat présent sur le toit permet de limiter les déperditions thermiques et de bénéficier d’une température agréablement homogène toute l’année. Il s’agit donc d’une solution intéressante pour réduire de façon considération l’utilisation de votre appareil de chauffage ou de climatisation et ainsi votre facture d’énergie. Par ailleurs, mettre en place une toiture verte, c’est profiter d’une étanchéité hors pair.

Les inconvénients du toit végétal

Malgré les avantages du toit végétal susmentionnés, comme tout autre type de toiture, il a aussi ses propres inconvénients. Tout d’abord, il nécessite des entretiens spécifiques. Par exemple, pour une toiture végétalisée intensive, il est indispensable de l’entretenir régulièrement comme un jardin classique du fait qu’elle est principalement composée d’arbustes et de plantes. Mais dans le cas d’une toiture extensive constituée de petites plantes et principalement d’herbe, un entretien annuel suffit. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il faut choisir minutieusement les végétaux qui vont composer le toit.

Mis à part cela, la toiture verte est difficile d’accès. En cas de fuites ou d’infiltrations, vous ne pouvez pas réaliser les vérifications vous-mêmes. Recourir aux services d’un professionnel comme cet artisan couvreur dans le 15 sur ce site par exemple, s’avère ainsi indispensable. Par ailleurs, la toiture végétalisée est généralement plus épaisse qu’une couverture classique. Elle nécessite alors la pose d’une charpente solide. En plus de cela, un toit vert ne peut pas être installé sur n’importe quelle structure. Effectivement, il faut que le toit ait une faible pente de moins de 35°.

Des informations supplémentaires à retenir

Outre les avantages et les inconvénients de la toiture végétalisée, il convient aussi de savoir que ce type de toit convient surtout dans les régions caniculaires, surtout pendant l’été. En effet, elle permet de profiter d’un confort thermique exceptionnel durant les saisons chaudes de l’année. Enfin, avant de réaliser une toiture verte, définissez au préalable la pièce qui va se trouver en dessous. Pour bénéficier au mieux de tous ses avantages, il doit s’agir d’une pièce qu’on utilise quotidiennement comme le salon, la chambre ou la cuisine.

0 commentaires

Laissez un commentaire