samedi, juillet 20, 2024

Vous êtes infirmière et vous avez envie de vous mettre à votre compte ? Vous devez passer par une infirmière libérale installation pour ce faire. Mais, ce n’est pas une démarche à prendre à la légère. Voici tout ce que vous devez savoir pour la réussir. 

Quelles sont les conditions pour une infirmière libérale installation ? 

Premièrement, vous ne pouvez pas demander une infirmière libérale installation  dès votre sortie de l’académie. Vous devez patienter 2 ans et effectuer 3 200 heures dans les hôpitaux et les cliniques avant de se faire. Cette expérience peut s’étaler au cours des 6 dernières années. 

Évidemment, vous devez aussi avoir un DEI ou un Diplôme d’État d’Infirmier. C’est un diplôme d’État que vous obtenez après 3 années d’études dans un centre de formation spécialisé. 

Par ailleurs, une déclaration à l’Ordre National des Infirmiers est aussi obligatoire. C’est la garantie de votre professionnalisme et de votre adhésion aux règles déontologiques et professionnelles de rigueur. 

À cela s’ajoutent aussi des démarches administratives de toutes sortes : 

  • Déclaration au ARS ou Agence Régionale de la Santé : Dans les 30 jours après le début de votre nouvelle carrière
  • Déclaration à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie ou CPAM : Pour être conventionné et pour pouvoir envoyer des factures à vos clients ou à des tiers payants. 

Les assurances obligatoires

Pour votre infirmière libérale installation, la souscription à quelques assurances sera obligatoire. Il en va de votre sécurité. Tel est le cas de : 

  • L’assurance responsabilité civile professionnelle : Qui couvre tous les risques en rapport avec votre activité. 
  • L’assurance prévoyance sociale : Pour couvrir vos pertes de revenus en cas d’arrêt ou de maladie. 
  • Une mutuelle de santé : Qui peut désormais être déclarée parmi les charges patronales. 
  • Une assurance locative : Si vous louez vos bureaux. De quoi vous protéger des dégâts causés sur le local. 

Où faire votre infirmière libérale installation ? 

Vous pouvez demander une infirmière libérale installation dans votre propre ville. Ce qui vous évitera de déménager. Mais, s’il y a déjà trop de prestataires de santé indépendants sur place, les démarches risquent de prendre du temps. En effet, en France, pour éviter la surpopulation d’infirmiers libéraux dans une ville, il faut attendre qu’une place se libère. Cela peut être par le départ à la retraite ou la cessation d’activité d’une infirmière libérale. 

Vous n’avez pas le temps ? Choisissez de vous installer dans une ville où la concurrence est moins forte ? Vous pouvez alors commencer immédiatement. Et, vous n’aurez pas de mal à faire votre carnet d’adresses.  

Dans tous les cas, choisissez un quartier facilement accessible. Et, installez votre cabinet de manière à avoir un maximum de visibilité. Mettez-vous de préférence près des collègues prestataires de santé : les cliniques, les médecins, les pharmaciens, etc. Cela vous facilitera aussi l’exercice de vos fonctions. 

Soigner la qualité de vos prestations

Une infirmière gagne aussi sa vie avec le bouche-à-oreille. Tel est le cas sur le Net que dans la vraie vie. Plus vous avez de bons avis, plus vous aurez des clients. Donc, soigner vos prestations comme il se doit. 

La qualité de vos relations patients est la base pour y parvenir. Vous devez être à l’écoute des besoins de vos clients. Soyez empathique et professionnel. Vous devez être discrète, mais conviviale à la fois. Le but étant de créer une relation de confiance avec vos patients. 

Ces conseils vous aideront à les fidéliser. Mais, vous allez également obtenir une bonne recommandation pour la suite. Ainsi, vous allez vous constituer facilement un bon carnet d’adresses. 

Vous êtes maintenant prêts pour toutes les démarches infirmière libérale installation. Bonne chance pour votre future carrière.

0 commentaires

Laissez un commentaire